TOP20 des meilleurs anime de boxe

Bien qu’il ne soit pas aussi populaire que le classique shonen ou seinen les mangas et les animes sportifs occupent une grande partie du marché. Cet article portera sur les meilleurs anime de boxe que vous devez regarder.

La liste va comprendre un total de 20 titres et même si la plupart d’entre eux seront exclusivement axés sur la boxe, certains comprendront une approche plus large des arts martiaux, mais avec la boxe en vedette parmi eux.

20. One-pound Gospel

Original Run : 2 décembre 1988
Nombre d’épisodes : 1 (OAV)

Kosaku Hatanaka est un boxeur poids plume de 19 ans. Il a un gros appétit et doit souvent faire un régime avant un combat pour ne pas dépasser le poids légal, ce qui ne le met pas en bonne condition pour le match qu’il perd souvent. Il est amoureux d’une religieuse, Sœur Angela, qu’il vient fréquemment voir pour se confesser, ou plutôt pour la voir.

Le jour où il se déclare, elle le rejette violemment même si elle continue à s’inquiéter pour lui et l’encourage encore plus. Il va cependant se reprendre professionnellement lorsque Sœur Angèle vient le soutenir et remporte un combat qui semblait perdu d’avance. Il doit également faire face à la colère de son entraîneur qui ne supporte pas son appétit insatiable.

19. Ganbare Genki

Original Run : 16 juillet 1980 – 1er avril 1981
Nombre d’épisodes : 35

Le petit Genki Horiguchi vit avec son père Hideki « Shark » Horiguchi, un ancien boxeur professionnel au palmarès discret mais pas excellent des poids légers, qui s’est retiré à la naissance de Genki. Leur vie n’est certes pas une vie de facilité et de richesse, mais elle reste digne et empreinte d’une profonde affection.

Après une longue absence de la scène de la boxe, Hideki « Shark » Horiguchi décide de revenir combattre chez les pros parmi les poids plumes, perdant ainsi deux catégories de poids. Bien qu’il soit affaibli par la famine due à un régime strict mené pour rentrer dans les limites de poids de la catégorie et par des conditions de vie certainement pas idéales, il parvient à gagner les deux premiers combats.

18. Ayane’s High Kick

Version originale : 21 janvier 1997 – 25 avril 1997
Nombre d’épisodes : 2 (OAV)

Ayane Mistui est une lycéenne de 17 ans, jolie, athlétique et paresseuse en studio, qui aimerait devenir une catcheuse professionnelle. Ayane a toujours voulu devenir une catcheuse professionnelle. Un jour, elle montre quelques mouvements au jury mais elle n’est pas choisie. Elle reçoit une offre d’un homme mystérieux qui veut l’entraîner de manière indépendante. Mais celui-ci, à son insu, est un entraîneur de Kickboxing, le sport qu’elle déteste tant.

17. Shoot Fighter Tekken

Original Run : 31 janvier 2002 – 28 mars 2002
Nombre d’épisodes : 3 (OAV)

Kiichi Miyazawa alias Kibô est un lycéen de 17 ans de la ville de Kobe qui est le futur héritier de la 15e génération du Nadashinkageryu, un style de combat très célèbre, complet et d’une efficacité incommensurable, tout en étant ésotérique et donc hermétique. Son passe-temps favori est d’affronter des combattants très talentueux, de devoir redoubler d’efforts pour gagner, et d’apprendre de chacun de ses entraînements et de ses combats.

Au fur et à mesure que ce dernier progresse, il rencontrera des adversaires de plus en plus forts mais aussi très différents les uns des autres, celui-ci souhaitant également être à la hauteur et digne de la succession du Nadashinkageryu.

16. Rainbow: Nisha Rokubō no Shichinin

Original Run : 6 avril 2010 – 28 septembre 2010
Nombre d’épisodes : 26

Rainbow raconte l’histoire de sept adolescents : Anchan, Mario, Heitai, Kyabetsu, Suppon, Jô et Baremoto. Dans la première partie du manga, ils se retrouvent dans la même cellule, dans la maison de redressement de Shonan. Rapidement, des liens d’amitié se tissent entre eux, ils vont s’unir et affronter les dures conditions de vie en prison.

Ishihara, un gardien vicieux et le docteur Sasaki, tentent par tous les moyens d’éliminer Anchan afin de l’empêcher de révéler à l’extérieur un drame survenu dans la prison. Dix jours avant la libération d’Anchan, les six garçons vont l’aider à s’échapper de cet enfer. Dans la deuxième partie du manga, les héros ont purgé leur peine et se retrouvent à vivre seuls dans un Japon qui tente de se remettre de la Seconde Guerre mondiale.

L’aventure est alors divisée en plusieurs histoires, chaque histoire se concentrant sur un personnage particulier. Chaque mésaventure sera l’occasion de montrer le lien presque fraternel qui unit les protagonistes et permettra à chacun d’entre eux de se rapprocher de plus en plus de son rêve.

15. Rokudenashi Blues

Sortie originale : 11 juillet 1992 / 24 juillet 1993
Durée du film : 30 minutes / 85 minutes

L’histoire met en scène Taison Maeda, un élève peu recommandable de l’institut Teiken High, qui rêve de devenir un champion du monde de boxe. Le manga suit Maeda (et ses amis et rivaux) au cours de trois années de lycée, alors qu’il devient progressivement l’un des combattants les plus forts et les plus connus de tous les lycées de Tokyo.

A lire aussi :  Les meilleures séries animées avec de la nudité que vous ne voulez pas manquer

14. B.B.

Original Run : 25 avril 1990 – 25 avril 1991
Nombre d’épisodes : 3 (OAV)

Une nuit, après avoir quitté un club où il jouait de la trompette, Ryō Takagi est attaqué par un gang de motards. Le combat est porté dans la rue et provoque un accident de la circulation. Ryō finit par abandonner sa carrière musicale et rejoint le monde de la boxe clandestine alors qu’il lutte pour surmonter son « sang brûlant » et la rage qui le submerge facilement.

13. Megalobox

Sortie originale : 6 avril 2018 – 27 juin 2021
Nombre d’épisodes : 26

La série se déroule dans un futur où les citoyens enregistrés vivent confortablement dans une ville riche, tandis que les citoyens non enregistrés sont obligés de survivre dans un bidonville à sa périphérie. Dans cet univers, la mégaloboxe est un sport très populaire dans toutes les couches de la société. Il s’agit d’une forme de boxe améliorée par les Gears, des exosquelettes portés sur les épaules et les bras permettant aux boxeurs de frapper beaucoup plus fort qu’auparavant.

L’histoire suit le parcours de Junk Dog, un jeune homme des bidonvilles qui combat sur les rings souterrains lors de combats truqués où son entraîneur lui dit quand gagner et quand perdre. Non satisfait de cette situation, il rêve de vrais combats. Lorsqu’il apprend que le puissant groupe Shirato sponsorise un tournoi mondial de Megalobox, il est d’abord hésitant, estimant que ce défi est hors de sa portée.

Mais sa rencontre avec Yuri, le champion en titre de ce sport, finit par le faire changer d’avis. Il décide alors de tenter sa chance alors qu’il n’a même pas d’identité valide à présenter pour s’inscrire au tournoi.

12. Baki

Original Run : 8 janvier 2001 – 30 septembre 2021
Nombre d’épisodes : 99 (+ 2 OVA)

Baki est élevé par sa riche et obsessionnelle mère, Emi Akezawa, qui paie également pour son entraînement dans l’espoir qu’il devienne un grand combattant comme son père. Au début de la série, Baki surmonte l’entraînement traditionnel des arts martiaux et entend suivre la voie de l’entraînement de son père, rencontrant de grands adversaires en cours de route.

De temps en temps, Baki se bat avec son père et est facilement vaincu par lui. Après le combat, Baki voyage à travers le monde pour poursuivre son entraînement. Deux ans plus tard, il croise le chemin d’une ligue de combat clandestine où il affronte certains des combattants les plus puissants de tous les styles d’arts martiaux. C’est là qu’il commence vraiment à affiner ses compétences en arts martiaux.

11. Honō no Tenkōsei

Original Run : 21 mai 1991
Nombre d’épisodes : 2 (OAV)

Le protagoniste Noboru Takizawa est transféré dans la nouvelle école Jakuniku Gakuen, où tout différend est résolu par la lutte ou le sport. Il arrive avec une heure de retard comme demandé par le directeur et est confronté au gardien de l’école, Koichi Jenouchi, qui décide de punir l’élève pour son retard. Takizawa est sauvé de cette situation par sa nouvelle camarade de classe Yukari.

Il commence son introduction dans la classe par une « compétition » contre Saburo Ibuki pour le droit de s’asseoir au fond de la classe. Après la classe, il y a une bagarre entre le surveillant Koichi Zenouchi et Saburo Ibuki pour le droit d’être le petit ami de Yukari. Takizawa tombe amoureux de Yukari. Il décide d’intervenir dans le combat, qu’Ibuki remporte malgré tout, en battant d’abord Zenouchi, puis Takizawa. Après avoir perdu le combat, Takizawa élabore son propre coup fatal et finit par gagner.

10. JoJo’s Bizarre Adventure

Original Run : 6 octobre 2012 – aujourd’hui
Nombre d’épisodes : 164 + 17 OVA + 1 film

L’intrigue se déroule autour de l’histoire de la lignée des Joestar, une puissante famille d’origine britannique destinée à combattre les forces surnaturelles maléfiques en utilisant les pouvoirs acquis. L’œuvre couvre plusieurs générations de ladite lignée, qui sont adaptées dans chaque partie en mettant un descendant comme protagoniste, en commençant par Jonathan en l’an 1880.

Les parties 1 à 6 ont une histoire continue et linéaire, tandis que les parties 7 et 8 se déroulent dans un univers alternatif. Le nom « JoJo », présent dans le titre de l’œuvre, consiste en un jeu de mots composé du nom des protagonistes de chaque partie, qui peut être abrégé en « Jojo » et utilisé comme surnom.

9. Nozomi Witches

Original Run : 5 août 1992 – 10 mars 1993
Nombre d’épisodes : 3 (OAV)

Nozomi est une belle et jeune actrice qui est rentrée au Japon depuis la Nouvelle-Zélande. Une fois sur place, elle fait la connaissance de son nouveau voisin, un étudiant nommé Ryōtarō Shiba, et elle décide qu’il doit rejoindre le club de boxe.

A lire aussi :  30 meilleurs anime avec des personnages principaux surpuissants

8. Kenichi : Le plus puissant des disciples

Version originale : 7 octobre 2006 – 29 septembre 2007
Nombre d’épisodes : 50 + 11 OVA

Kenichi Shirahama, aussi connu sous le nom de ken-chan ou funuken (jambes faibles), est un lycéen de 16 ans habitué, à sa plus grande honte, à être la cible de ses camarades de classe. Son manque d’expérience et de savoir-faire dans l’art du combat le contraint à fuir la violence. Un jour, cependant, alors qu’il est témoin de l’agression d’un vieil homme par des voyous, un nouvel élève, Fuurinji Miu, parvient à défendre le vieil homme grâce à des techniques d’arts martiaux que Kenichi veut immédiatement apprendre.

Pour cela, Miu va le présenter à ses maîtres afin que le jeune homme puisse être formé. Malheureusement pour lui, ce dernier ne prendra pas de gants avec lui. Mais à sa grande surprise, l’entraînement qu’il va subir va lui permettre de faire d’énormes progrès en peu de temps. Cela va avoir des conséquences inattendues : tous les gangs de la ville veulent désormais affronter Kenichi, qui dès son premier combat, avait une réputation de combattant expérimenté.

7. Sakigake ! Otokojuku

Version originale : 25 février 1988 – 14 novembre 1988
Nombre d’épisodes : 34 + 1 film

Le génie principal de cette école privée, Heihachi Edajima, est un héros de la Seconde Guerre mondiale. Il forme ses élèves à jouer un rôle dans la politique, l’économie et l’industrie du Japon et du monde.

6. Slow Step

Original Run : 12 avril 1991 – 1er novembre 1991
Nombre d’épisodes : 5 (OAV)

L’histoire de Le pas lent tourne autour d’un triangle sentimental composé de Minatsu Nakazato, une jeune étudiante et joueuse de softball, de son camarade de classe Shu Akiba et de Naoto Kadomatsu, une jeune promesse de boxe. En effet, Shu a toujours été amoureux de Minatsu, qui n’a cependant d’yeux et de cœur que pour Naoto, qui a néanmoins un joli coup de cœur pour Maria.

En effet, afin d’échapper à certains criminels, la jeune fille a été contrainte d’endosser une identité secrète et c’est précisément celle de la mystérieuse Maria, dont Naoto est tombé amoureux, et à laquelle Minatsu ne peut se révéler malgré elle.

Cette dernière suscite également l’attention du jeune professeur Kango Yamazakura, son entraîneur du club de softball, qui, à la demande du directeur, va entraîner, fort d’une brillante expérience au niveau universitaire, également celui de la boxe où Shu est inscrit.

5. Levius

Original Run : 28 novembre 2019
Nombre d’épisodes : 12

Levius est une histoire alternative qui se déroule au début des 20e et 21e siècles. Dans cet univers, la technologie n’a pas évolué comme dans notre monde avec l’électricité et l’électronique mais grâce à la vapeur. On se retrouve donc dans un univers steampunk. La boxe mécanique est le sport principal de cet univers. En remplaçant ou en améliorant certaines parties du corps, les combattants peuvent être rendus beaucoup plus puissants.

Auparavant, une guerre mondiale a éclaté en Europe où les peuples se sont déchirés. Des millions de personnes ont perdu la vie et c’est dans ce contexte, entre la boxe et la guerre, que nous rencontrons Levius qui a perdu un bras durant cette dernière. Il combat dans la deuxième meilleure catégorie de boxe mécanique et rencontrera lors de ses matchs, A.J., un boxeur extraordinaire qui a réussi à battre le champion de niveau deux, qui était l’idole de Levius.

Celui-ci voulant venger son ami devra se battre contre A.J. et découvrir pourquoi cette jeune fille écoute aveuglément un groupe corrompu appelé « AMETHYSTE ».

4. Ring ni Kakero

Original Run : 6 octobre 2004 – 12 juin 2011
Nombre d’épisodes : 36

Ryuji et Kiku Takane quittent leur foyer pour s’enfuir à Tokyo, fatigués du harcèlement constant de leur beau-père, et décidés à partir sur les traces de leur père Go, un boxeur prometteur mort prématurément. Le caractère de Kiku, grande travailleuse et esprit indomptable, permet aux deux jeunes gens de trouver un logement chez les Kenzaki, la maison d’un milliardaire qui admirait leur défunt parent.

C’est dans ce lieu que Kiku et Ryu rencontrent la jeune Kanako Sanjo, fille d’amis des Kenzaki, qui a le béguin pour Ryu, et c’est toujours chez les Kenzaki que les frères rencontrent Jun, le fils unique de Monsieur Kenzaki et lui aussi boxeur prometteur.

Ici commence l’éternelle rivalité entre Ryuji, un jeune tenace mais sans talent particulier, dont les compétences sont affinées par l’intelligence de boxe de sa sœur-professeur, et le brillant Jun, qui déjà au collège apparaît comme le jeune boxeur le plus doué au niveau. national.

A lire aussi :  Les 25 meilleurs méchants d'anime de tous les temps

C’est le premier chapitre d’une histoire qui conduira les deux hommes à s’affronter d’abord en tant que rivaux lors de la finale du district de Tokyo, où le match sera remporté par Jun au prix de son bras droit gravement blessé en raison d’un entraînement aux limites de l’endurance humaine. Ryuji, en tant que finaliste, représentera donc le district de Tokyo au tournoi national, le Champion Carnival, au cours duquel il rencontrera des boxeurs compétents et talentueux, et notamment Takeshi Kawai, Kazuki Shinatora et Ishimatsu Katori.

A l’issue de la compétition, ils deviendront les amis de Ryuji et, avec lui et Jun, ils formeront le groupe de cinq athlètes désignés pour porter les couleurs du Japon lors du championnat du monde junior, devant lequel les Japonais sont défiés deux fois, dont une fois par le champion. équipe nationale américaine Black Shaft et une seconde par le mystérieux Shadow Clan.

3. Kengan Ashura

Original Run : 31 juillet 2019 – 31 octobre 2019
Nombre d’épisodes : 24

Depuis l’ère Edo, il existe dans certaines régions du Japon des arènes pour les combattants, où les entrepreneurs et les riches commerçants les engagent pour les faire combattre dans des combats à mains nues où celui qui gagne peut dominer le marché. À l’époque moderne, ces combats ont toujours lieu sous forme secrète entre les grands entrepreneurs du monde entier.

Ōma Tokita est un combattant au passé mystérieux, dont le destin croise accidentellement celui de Kazuo Yamashita, un homme d’âge mûr sans colonne vertébrale, très craintif et soumis, employé de l’entrepreneur Nogi, un homme d’affaires avisé et sans scrupules.

Tokita et Yamashita se retrouvent impliqués par Nogi dans un dangereux tournoi appelé « Kengan ». Oma démontre immédiatement sa technique supérieure et aura l’occasion de régler des factures impayées depuis des années, tandis que Yamashita devra se faire passer pour un entrepreneur dans le cadre d’une stratégie bizarre mise au point par Nogi.

Une saison 3 de Kengan Ashura serait dans les cartons !

2. Ashita no Joe

Original Run : 1er avril 1970 – 31 août 1981
Nombre d’épisodes : 126

Le protagoniste est Joe Yabuki, un jeune homme perturbé qui a passé la majeure partie de sa courte vie dans des orphelinats d’État (en fait, il n’a jamais rencontré ses parents). Lorsqu’il parvient enfin à s’échapper à Tokyo, Joe vit en errant d’un endroit à l’autre comme un chien errant. Dans les bas-fonds de la ville, il rencontre Danpei Tange, un ancien boxeur et entraîneur de boxe à la retraite, désormais réduit à une vie de clochard et d’ivrogne perpétuel.

Et c’est précisément la périphérie (lieu d’exclusion sociale et psychologique) que soutient le co-protagoniste au début de l’histoire : une zone qui, dans l’immédiat après-guerre, à l’époque de la reconstruction et du miracle économique, était défavorisée, pauvre et pleine de crime organisé. (les fameux yakuzas, la soi-disant mafia japonaise) et de mineurs.

Les deux personnages principaux, Joe et Danpei, lors de leur première rencontre (comme si elle avait été marquée par le destin), finissent par se battre pour une raison futile. Mais immédiatement après avoir encaissé de nombreux coups de poing, l’ex-boxeur ivre reprend soudainement ses esprits, se rendant immédiatement compte du grand talent que possède le jeune homme.

Il commence alors à le suivre, répétant sans cesse sa proposition : être entraîné par lui et devenir boxeur. Au début, Joe ne veut tout simplement pas savoir, il ne pense même pas à considérer une proposition qui lui semble si étrange, faite par un vieil homme ivre.

1. Hajime no Ippo

Original Run : 4 octobre 2000 – 29 mars 2014
Nombre d’épisodes : 127 (+ 1 film + 1 OVA)

Ippo Makunouchi est un élève extrêmement timide qui ne peut pas se faire d’amis car il doit constamment aider sa mère à gérer son entreprise de pêche. Parce qu’il reste seul, il est malmené par un groupe dirigé par Umezawa. Un jour, il est sévèrement battu, mais un boxeur professionnel poids moyen Mamoru Takamura les arrête et emmène Ippo blessé au gymnase Kamogawa, propriété du boxeur retraité Genji Kamogawa. Celui-ci soigne ses blessures.

Après qu’Ippo se soit réveillé aux bruits de l’entraînement de boxe, Takamura tente de l’encourager en le laissant évacuer ses frustrations sur un sac de sable. Les hommes ont un premier aperçu du talent d’Ippo pour la boxe. Après cet incident, Ippo réfléchit beaucoup à la situation et décide qu’il veut commencer une carrière de boxeur professionnel.

En transmettant ce message à Mamoru Takamura, ce dernier estime qu’Ippo prend la boxe professionnelle trop à la légère. Il ne peut cependant pas refuser Ippo tout de suite, notamment en raison de son exploit de frapper le sac de sable beaucoup plus fort que n’importe qui dans le gymnase, sauf Takamura.

PARTAGER